La presse en parle



Reportage FR3 de B.Le Vaillant / A.Paumard / P.Cheval
du 19/20 Bretagne sur la Distillerie Awen Nature



Lauréat des Artisans pour le concours Talents Gourmands 2017
https://www.talents-gourmands.fr/Les-candidats-2017/Julien-FANNY



 

Awen Nature, la distillerie d’absinthe

C’est au salon du fantastique que nous avons eu le plaisir de rencontrer Julien, fondateur d’Awen Nature, une distillerie des plus intrigantes par sa production peu courante. En effet, on y trouve du Gin, de l’alcool de menthe, des spiritueux à la verveine, à la vanille mais surtout son produit phare : l’Absinthe.

Julien, pour vous présenter le personnage, est un ancien forgeron ayant dû quitter sa profession faute d’avoir trop tiré sur la corde et souffrant donc de quelques soucis d’ordre musculo-squelettiques. Mais mû par une curiosité sans limite, il raviva la flamme d’une de ses plus vieilles passions à savoir : les plantes.

Il avait un intérêt pour leurs fonctions médicinales, leurs propriétés gustatives et leurs usages dans la vie de tous les jours. 
Il en vient à fabriquer ses propres savons, son liquide vaisselle, bref, tout ce qui peut lui permettre de toucher de près ou de loin à cette précieuse denrée qui jonche les sols.

Amateur d’alcool, il porte cependant peu dans son cœur les produits issus de la grande distribution. 
« Je les trouve un peu fade, je préfère les produits bien faits, rond en bouche ».
Il se lance alors dans la distillation et son intérêt va se porter sur l’absinthe, un produit controversé et réputé pour engendrer la folie mais qui propose beaucoup de variantes et donc un défi certain pour un chimiste en herbe.

 

Une question le taraude : comment le résultat d’une distillation de plantes médicinales pourrait-il provoquer la démence ?

C’est lors de notre entretien avec lui qu’il nous a offert la réponse : En réalité l’absinthe ne rend absolument pas fou. C’est en revanche l’absorption abusive d’alcool qui aura cet effet. La consommation moyenne des amateurs d’absinthe, à l’époque de son interdiction, s’élevait à une douzaine de verres par jour, suffisamment pour dire qu’on en buvait comme de l’eau. Le breuvage menaçant donc la production du vin français, la rumeur infondée de la fameuse molécule qui rend fou a vu le jour. Mais vous en saurez davantage sur ce spiritueux et son histoire en consultant le site de Julien :http://www.awennature.com/ comme l’article de Floriane

La vente et la production d’absinthe étant donc tout à fait légales, Julien va se proposer de réconcilier les opinions avec cette boisson verte, en cassant les préjugés et en proposant des produits de qualités et originaux.

Julien propose une palette d’absinthes aux arômes éclectiques et subtils que nous avons eu l’opportunité de goûter à son stand au salon du fantastique.
Je vous renvoie d’ailleurs à nos articles, si vous ne les avez pas déjà lus :
La promenade féérique de Floriane
La promenade féérique de Pierre

D’ailleurs par quel heureux hasard nous sommes nous rencontrés à ce salon si particulier ? Eh bien déjà parce que la journée avait été éprouvante et que nous avions bien besoin d’un petit remontant… Mais surtout parce que Julien est friand de ce type d’ambiance et de la faune qu’on peut y trouver. 
En effet, l’image de marque d’Awen Nature est teintée par le médiéval fantastique. Cela s’explique d’une part par l’origine de l’alcool et son utilisation médicinale durant l’époque médiévale et d’autre part par le mythe et les légendes autour de l’absinthe, la fée ayant d’ailleurs toujours été la mascotte de cet alcool. C’est également un bon moyen de véhiculer le caractère cent pour cent bio de sa production.

En tout cas, on le remercie pour tout et si l’envie vous en prend, laissez-vous surprendre, vous trouverez tous les points de ventes distribuant ses précieuses décoctions sur le site précédemment cité : http://www.awennature.com/

mercredi 16 mars 2016, par Pierre 



Paysan Breton n°3145 semaine du 12 au 18 Février 2016.
http://www.paysan-breton.fr/decouvertes/labsinthe-reste-un-alcool-mysterieux/





 Ouest-france 

http://www.ouest-france.fr/awen-nature-medaille-dargent-au-salon-de-lagriculture-3231919
Awen nature, médaillé d'argent au Salon de l'agriculture

Portrait

Julien Fanny est le créateur d'Awen nature, une petite entreprise artisanale consacrée à la production d'absinthe, à base de produits naturels et bio. La distillerie est installée dans la zone d'activités des Fonderies.

À la fin du Salon de l'agriculture, Julien Fanny a reçu un message. « J'ai gagné la médaille d'argent pour mon absinthe au safran, proposée au concours général agricole, s'exclame, très heureux, Julien Fanny. Jm'étais inscrit il y a six mois. J'ai été retenu pour ma nouvelle absinthe au safran. »

Cela est très encourageant et récompense les efforts de Julien Fanny, qui travaille beaucoup. Ce mois-ci, Awen nature entame sa troisième année.

Le nouvel alambic tourne à plein régime

Acquis grâce à l'aide d'amis et de « supporters », sous le couvert d'Ulule.com, le deuxième alambic, beaucoup plus important que le premier, lui permet de produire davantage d'absinthe et de liqueurs. Cela lui a permis d'ajouter à sa gamme l'absinthe au safran, gagnante au concours. La liqueur tient son goût d'une combinaison de neuf plantes distillées et du safran, qui lui confère sa couleur or.

Son bouquet d'arômes permet également de la sucrer naturellement et d'en faire ressortir les notes safranées très agréables, avec la dominante d'anis, incontournable, et de plantes sauvages. Un produit qui a plu au jury du concours et qui a demandé une longue année de recherches pour son créateur.

Des nouveautés

Depuis mi-février, Julien Fanny travaille sur l'absinthe blanche, tout en cherchant de nouveaux points de distribution. Ses produits sont déjà en vente chez des cavistes et dans des magasins bio. Récemment, il est « entré dans Paris », dans un restaurant de desserts, La Dessance, qui propose ses produits. Il espère que le bouche à oreille fonctionnera.

En attendant, Julien Fanny passe ses week-ends sur les marchés et dans divers salons. « Avoir plus de points de vente, c'est ma préoccupation principale, afin d'être au top et d'envisager l'avenir avec sérénité. »



L'ABSINTHE BIO BRETONNE

http://www.goutsdouest.fr/goutsdouest/2014/11/labsinthe-bio-bretonne/

Absinthe bio - Olivier MARIE - Gouts d'Ouest-2

Le rapide balayage panoramique en entrant ne nous donne aucune indication. C’est le bazar comme dans la plupart des hangars. Pourtant, au nez, on se doute bien que l’on ne vient pas d’entrer dans un hangar comme les autres. Celui-ci est clairement, comment dire… anisé. On pense au fenouil, à l’étoilé… mais non, pas mieux. Un coup d’oeil derrière la cloison nous donne un indice important. Deux alambics portugais cuivrés sont au repos. Sur la table, une élégante fontaine à eau d’époque ainsi que deux « pelles » ajourées ne laissent plus aucune place au doute. Eh oui, cet anis là, c’est l’absinthe.

Plantes médicinales

On se dit, des alambics cachés, une zone artisanale lambda, un hangar partagé au fonds d’un jardin… Oh ça sent l’interdit tout ça ! On se calme, la prohibition c’est fini depuis longtemps. Interdite le 7 janvier 1915, la distillation de l’absinthe est de nouveau autorisée depuis 10 ans en France. Même le nom absinthe a repris, depuis 4 ans, le chemin de la légalité. « Et n’allez pas croire que cet alcool rend fou, lance d’emblée Julien Fanny, le distillateur. C’est de l’imagerie populaire bien orchestrée en son temps par le lobby des vins. L’absinthe, lorsqu’il est fait dans les règles de l’art et bu sans excès, n’est pas plus dangereux que n’importe quel autre alcool. C’est l’alcoolisme qui rend fou. » Et ici, chez Awen Nature pas d’alcool frelaté comme ce fût le cas en d’autres temps, pas d’arômes industriels comme c’est encore largement le cas aujourd’hui. Non, les alcools distillés ici sont 100% biologiques. Aucun arôme ne traine dans les armoires « mais plutôt des plantes en cours de séchage. » Des plantes cueillies par Julien Fanny ou achetées chez des producteurs bio. « Sur mon absinthe rouge par exemple, nous avons un mélange de 9 plantes, dont le fenouil, l’absinthe, la badiane, l’anis… et l’une d’elles donne cette coloration si particulière, note l’ancien forgeron originaire d’Orléans qui précise que, tous mes alcools conservent leurs propriétés médicinales. »

Le process est assez simple et surtout « moyenâgeux en fait, nous dit Julien. Pour les absinthes et le gin, je macère les plantes environ 2 jours dans un mélange d’alcool surfin de blé à 96°C et d’eau. Je transvase ensuite le tout dans l’alambic, qui fonctionne en bain-marie, et je distille à environ 40% du volume. » Pour, au final, donner des alcools titrant 60% du volume et 45% pour l’absinthe dite verte composée d’un mélange de 5 plantes et de verveine. Aux côtés de ces absinthes (rouge, verte, safran et bientôt transparente) qui connaissent un joli succès, Awen Nature propose un vrai et excellent gin de distillation aux baies de genévriers, citronnelle, « houblon pour l’amertume », racines d’angélique, coriandre… Un alcool de vanille et un autre de verveine, très délicats, complètent la gamme, labellisée Nature et Progrès. A retrouver sur les salons, dans quelques caves rennaises (Aurélie Denais, Cave Stéphane Foucher…) et d’ailleurs… Comme quoi, pas besoin d’être à Pontarlier pour distiller une absinthe de qualité !

Awen Nature, 14 Bis Route des Fonderies – 35250 Chevaigné

Tel. 06.80.10.63.86


http://www.goutsdouest.fr/goutsdouest/2014/11/labsinthe-bio-bretonne/#8PgYIhCRaGdWV0lf.99



20 Minutes RENNES du jeudi 19 juin





Ouest-France du 14-15 décembre 2013
Ouest-France du 14-15 décembre 2013


Bulletin d'information Municipales de Chevaigné Janvier 2014
Bulletin d'information Municipales de Chevaigné Janvier 2014


Actu Adhérents inter bio bretagne :
Awen Nature : participez à la création de la première fabrique d’Absinthe artisanale et ancestrale à base de plantes bretonnes biologiques

29 novembre 2013

 

Awen Nature : participez à la création de la première fabrique d’Absinthe artisanale et ancestrale à base de plantes bretonnes biologiques

 

Julien FANNY, liquoriste, a créé Awen Nature il y a presque un an. Après avoir développé des spiritueux biologiques à base d'alcool de blé bio (verveine et vanille) et également des produits à base de plantes médicinales, il souhaite aujourd'hui créé la première fabrique d'Absinthe artisanale et ancestrale à base de plantes bretonnes biologiques. Pour la réussite de ce projet, il fait appel au financement participatif pour  l'achat d'un alambic.


"
Je me suis lancé dans le métier de liquoriste et cette idée de fabriquer de l'absinthe et d'élaborer d'autres produits distillés à base de plantes me trotte dans la tête depuis un certain temps. Je propose actuellement deux spiritueux biologiques d'une très bonne qualité à base d'alcool de blé bio (verveine et vanille) et également des produits à base de plantes médicinales. Le projet final consiste à financer l'achat d'un alambic en cuivre pour faire vivre une filière locale de plantes aromatiques et réhabiliter cet alcool longtemps décrié qui est redevenu légale. Les idées reçues sur l'absinthe reposent sur des légendes urbaines et ce projet contribuera à lui rendre sa place parmi les spiritueux haut de gamme. Ce projet permettra donc la distillation de trois absinthes (verte, rouge, blanche) obtenues par un bouquet d'une dizaine de plantes produites essentiellement en Bretagne."

 

http://www.interbiobretagne.asso.fr/awen-nature-participez-a-la-creation-de-la-premiere-fabrique-d-absinthe-artisanale-et-ancestrale-a-base-de-plantes-bretonnes-biologiques-15-1925.html

 

 

 

Ouest-France du 10-03-2014

Tablées : au revoir la Bretagne, bonjour la Champagne

Le Rheu - 10 Mars

Voilà, la 30e édition des Tablées du Rheu est terminée. Un cru qui restera dans la continuité des précédentes. « Nous allons vraisemblablement dépasser le chiffre de 2013 avec environ 31 000 visiteurs, se réjouit le président Rolland Sarrelabout. Les exposants sont contents et c'est la plus belle récompense. Notre travail est de valoriser leur travail et leur savoir-faire, et quand on atteint ce niveau satisfaction, on se dit qu'on a rempli notre mission. »

Autre motif de fierté, le message transmis par le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, un encouragement pour l'action des bénévoles qui s'est traduit par la labellisation « La grande tablée ». La région Bretagne, l'invité d'honneur, aura mené sa mission avec brio en se hissant au même niveau que ces prédécesseurs, Cantal et Pays Basque, qui avaient mis la barre très haute.

La fête prolongée au château d'Apigné

Avant de se lancer dans le démontage, qui va durer plusieurs semaines, bénévoles et exposants avaient un autre rendez-vous, dimanche soir, du côté du château d'Apigné. « Nous voulions marquer le 30e anniversaire de façon grandiose, histoire de remercier à la fois les bénévoles et les exposants. Nous avons lancé 650 invitations, une façon de prolonger la fête », complète le président. Et demain, il faudra tourner la page et se lancer déjà dans la préparation du 31e salon. « Ce sera l'année de la région Champagne-Ardenne. »

Frais de port gratuits à partir de 250€ pour la France, 350€ pour l’Europe, 550€ pour le reste du monde




REJOIGNEZ NOUS SUR FACEBOOK ET PINTEREST


 

 

Médaille D'OR pour GIN MIST lors du Spirits Selection by Concours Mondial de Bruxelles 2016

 


Médaille d'argent au concours Général Agricole 2015 pour l'
ABSINTHE AU SAFRAN



Direction sur www.galleco.fr

Nous acceptons le GALLECO la monnaie locale, responsable et solidaire d'Ille-et-Vilaine.